Riposte Internationale

Hirak : Ilyes Sellidj condamné à six mois de prison ferme

Ilyes Sellidj

Le militant devra purger l’intégralité de sa peine et ne pourra être libéré qu’après le 4 juillet prochain.

Le tribunal correctionnel de Baïnem (Alger) a prononcé dimanche 25 juin 2023, son verdict dans le procès d’Ilyes Sellidj. Le militant du mouvement populaire en détention préventive depuis décembre 2022, s’est vu infliger une peine de six mois de prison ferme, indique le Comité national pour la libération des détenus d’opinion (CNLD). Le procureur de la République avait réclamé trois ans de prison ferme, lors du procès qui s’est tenu le 18 juin dernier.

Pour rappel, Ilyes Sellidj a été arrêté le 25 décembre 2022, alors qu’il était déjà sous contrôle judiciaire depuis mi-novembre. Après une semaine passée en garde à vue, il a été présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Baïnem qui a décidé de le déférer devant le juge d’instruction. Ce dernier après l’avoir auditionné, a ordonné son placement en détention préventive.

Yasmine K.